lundi 30 juillet 2012

le vélo

Voici une présentation succincte de ma monture, pour les ceusses intéressés. C'est un vélo de marque OPUS (québécois,mais cadre fabriqué en Chine of course), modèle SONAR. Acheté chez Laferté Bicycles (super gentils, pros et compétents)  à  Trois Rivières. 650 Dollars canadiens, soit environ 500 euros. J' ai modifié pas mal de choses pour le mettre à mon goût en fonction de mes exigences pour le voyage. J'ai commencé par monter dessus des éléments que j'avais récupérés sur mon vélo à Bangkok et expédiés au Québec. Comme: la selle, le guidon, les gardes-boue, portes-bagages avant et arrière, béquille, bidons et portes-bidons... Puis j'ai mis une fourche rigide Surly (moins lourde que la mauvaise télescopique d'origine), un triple plateau (28-38-48) et une roue libre (14-34) mieux étagés, et plus aptes à rouler correctement et sur le plat, et en côtes. Les sacoches sont des Vaudes qui ont pas loin de 10 ans et sont encore en bon état (sauf les attaches d'une arrière qui ont cassé hier). Sacoche de guidon Ortlieb, sac arrière Ortlieb.
Rectificatif du 8 Octobre, après 5000Kms: j'ai changé (à Asheville, dans une coopérative de self-mécanique qui vend aussi des pièces d'occase) le triple plateau, pour un 24/36/46. Et je vois vraiment la différence pour monter les côtes. Idéalement je n'aurai pas voulu descendre en dessous de 48 pour le grand, mais ça va. Et idéalement aussi, une cassette mieux étagée, et de moins de 14 dents, genre 11/34 serait mieux.


Le must à mon goût: guidon papillon. Acheté à Chiang Mai, comme la Pouet-pouet. Rétro indispensable. Indispensables aussi: les fleurs en plastique achetées dans un magasin d'accessoires bouddhistes en Asie. Protection... NB: elles sont aux couleurs de la Thaïlande ET de la France!

Une autre protection (et beau souvenir): ce Nazar Boncuk (oeil porte-bonheur turc) ramené d' Istamboul par mon amie voyageuse Karine. Allez donc jeter un oeil à son site: c'est beau, super bien écrit, et assez impressionnant: http://www.sellequivoyage.fr/   Genre de balade: Pekin-Chamonix en vélo en solitaire...

Et cette pyrogravure qui ne me quitte pas (beaux souvenirs aussi): l'homme qui porte l'arc en ciel, symbole des gens du voyage:



La selle Proust (offerte par mon ami René); curieuse mais confortable. Le site qui vous expliquera tout: http://www.selle-proust.fr/SelleProust/Accueil.html   PS: j'ai rajouté un couvre-selle en gel, car je la trouve vraiment trop dure.



la roue libre 14-34, bien utile dans les côtes avec mes 30 kg de bagages...


Le "tableau de bord" complet, avec à gauche la montre-chrono-altimètre, et le GPS à droite:

Aucun commentaire:

Publier un commentaire